Revenir à Lieux de Mémoire

60ème anniversaire de la Libération de Paris

Le mercredi 25 août 2004, Paris fête les 60 ans de sa Libération. La 2ème Division blindée, dirigée par le maréchal Philippe Leclerc et la 4ème Division d’infanterie américaine se rejoignaient dans Paris libéré. Soixante ans après son insurrection, les habitants étaient invités à vivre ou revivre, en tenue d’époque de préférence, cet événement majeur de la Seconde guerre mondiale. Entre cérémonies officielles ou festives, ces commémorations ont été l’occasion de rendre hommage aux « combattants de la liberté ».

Invités à participer à l’événement, c’est en car que les anciens du maquis du Lorris rejoignent la capitale et la place de l’Hôtel de Ville pour participer à la cérémonie officielle, à 18h30. Au programme,  prise d’armes sur le parvis de l’Hôtel de Ville en présence du Président de la République Jacques Chirac et du maire de Paris Bertrand Delanoë, hommages, remises de décorations… Il y a 60 ans, à 19h, c’est là que le général de Gaulle, arrivé à pied, avait proclamé officiellement la libération de la capitale. « Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré ! », lançait-il alors devant des Parisiens en liesse lors d’un discours entré dans l’histoire.

 

__3_1003

Messieurs Héau et Chalopin
(Droits réservés, AFAAM, août 2004)

__2_1004

M.Léger
(Droits réservés, AFAAM, août 2004)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

__1_2908

Messieurs Léger, Turpin et Blain, et mesdames, en tenue adaptée au temps !
(Droits réservés, AFAAM, août 2004)

__1_1005

M.Turpin
(Droits réservés, AFAAM, août 2004)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le président a rendu hommage à la 2ème DB et aux résistants, devant les anciens du maquis de Lorris. Rappelons l’action des maquisards du Loiret qui le 25 août 1944 participent en première ligne aux combats de la Libération de Paris. Après des accrochages à Croix-de-Berny et porte d’Orléans, les maquisards sont dirigés ce jour-là sur les Tuileries, l’Ecole Militaire, et la Chambre des Députés. D’autres sont chargés de contrôler les ponts de la capitale (Alma, Concorde, Invalides, Alexandre III). Lors de ces combats, on dénombrera 9 morts et de nombreux blessés parmi les hommes du Maquis, qui le lendemain 26 Août, assistent au défilé du général de Gaulle sur les Champs-Elysées. Retrouvez le récit des anciens sur cette page.

 

__2_2907

Toute la petite troupe garde le sourire sous les éléments contraires
(Droits réservés, AFAAM, août 2004)

__8_2901

Parvis de l’Hôtel de Ville, depuis la tribune où prennent place nos résistants
(Droits réservés, AFAAM, août 2004)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_12_2897

Au coeur de la cérémonie
(Droits réservés, AFAAM, août 2004)

__9_2900

Revue de troupe
(Droits réservés, AFAAM, août 2004)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la suite de l’hommage du président, suivront, sous la pluie, remise de décorations, chants (Mireille Matthieu interprète « Paris en colère »), et lectures de textes (Francis Huster lit des lettres de condamnés à mort, tandis que 18 enfants lisent des rédactions écrites par des écoliers de leur âge, soixante ans plus tôt).

 

 

 

 

 

20H France 2, 25 août 2004, source : INA

 
 
Programme des cérémonies du 25 août 2004 :
 
9h: cérémonie aux Invalides. Recueillement sur la tombe du Maréchal Leclerc en présence du maire
10h: les sapeurs-pompiers hissent le drapeau sur la Tour Eiffel
11h30: cérémonie place de la Concorde en présence du président Jacques Chirac. Hommage à la 2e DB. Remise de décorations à trois anciens de la division. Cérémonie suivie d’un repas avec les anciens de la 2ème DB et d’un bivouac dans le jardin des Tuileries
15h: remise symbolique des clés des locaux de l’amicale de la 2ème DB à Montparnasse par Bertrand Delanoë
16h: cérémonie militaire à l’ancienne gare Montparnasse. Souvenir de la reddition des troupe allemandes
17h: cérémonie dans les jardins du Sénat au Luxembourg
18h10: inauguration par Jacques Chirac d’une plaque à la préfecture de police rappelant la signature de l’acte de reddition du général Dietrich Von Choltitz. Le président se déplacera ensuite vers l’Hôtel de Ville sous escorte à cheval de la garde républicaine
18h30: prise d’armes sur le parvis de l’Hôtel de Ville en présence de Jacques Chirac et du maire de Paris Bertrand Delanoë. Hommage à la 2ème DB et aux résistants. Remise de décorations
21h: bal populaire à la Bastille
22h à 1h du matin: bal nocturne dans le jardin du Luxembourg