Revenir à Lieux de Mémoire

Le pont des 3 FFI et les fusillés du bois de Chevaux

Le 26 février 1995, l’AFAAM participe à une cérémonie de commémoration sur le Pont du Moulin de Saint-Santin, rebaptisé le Pont des 3 FFI en l’honneur des 3 maquisards de Lorris tombés ici même à Saint-Pryvé Saint-Mesmin le 23 août 1944.

Cinq maquisards de Lorris sont tombés à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin et Saint-Pryvé-Saint-Mesmin ce 23 août. Deux d’entre eux près du Pont St-Nicolas, François Pailloux et René Villain, tandis que trois autres sont tués près du Pont du Moulin de Saint-Santin, André Butot, Albert Plouin et Louis Thomas. C’est en voulant secourir André Butot, seulement blessé dans un premier temps sur le pont, que Louis Thomas perdra la vie : c’est pour leur rendre hommage que le Pont du Moulin de Saint-Santin sera rebaptisé le Pont des 3 FFI ce 26 février 1995.

pont des 3 ffi 2

Cérémonie d’inauguration du Pont des 3 FFI, St-Pryvé St-Mesmin, 26 février 1995
(Droits réservés, AFAAM, 1995)

pont des 3 ffi 3

M.Chalopin en compagnie de la famille d’André Butot, sa femme et son fils (au centre) ; à droite Michel Peron dont le frère René tombe en Hollande quelques semaines plus tard
(Droits réservés, AFAAM, 1995)

Pont des 3 FFI, St-Pryvé St-Mesmin (Droits réservés, photo u4you, source : http://www.panoramio.com/)

Pont des 3 FFI, St-Pryvé St-Mesmin
(Droits réservés, photo u4you, source : http://www.panoramio.com/)

Nécrople nationale Bellefontaine, La Ferté-Saint-Aubin (Droits réservés, source : GeneaNet)

Nécrople nationale Bellefontaine, La Ferté-Saint-Aubin
(Droits réservés, source : GeneaNet)

a

Les noms des 5 fusillés du bois de Chevaux, Bernard de Percin, Louis Bareille, Lucien Bennetot, Maurice Legesne et Gilbert Rousset, sont désormais associés à ceux de toutes les victimes de la répression allemande en Sologne au Mémorial Bellefontaine à La Ferté-Saint-Aubin. Construite après la guerre pour honorer la mémoire des résistants tués par les Allemands au printemps 1944 sur le territoire de La Ferté St-Aubin (ferme du By, domaine de Chevaux…) et des communes voisines, la nécropole nationale Bellefontaine accueille un grand nombre de tombes. On peut lire l’inscription suivante sur le monument :

« De la grande et pure lignée des jeunes héros de France. Ils n’ont jamais pensé que leur vie put compter quand il s’agissait de leur pays et de leur liberté. Sans l’espoir même de la gloire ont entrepris organisation et instruction militaires en plein pays occupé. A l’appel de l’insurrection sont partis vers les lieux où l’action était la plus dangereuse mais la plus efficace. Morts pour la liberté de leur pays »

«  Fusillés 29 au By, 12 au Cerfbois, 1 aux Relais, 5 à Chevaux, 6 à Ligny-le-Ribault, 1 au Bardon. Tués en combat 3 à la Ferté, 1 à Ligny-le-Ribault.16 morts en déportation. 1 mort en Allemagne des suites de blessures »

Nécrople nationale Bellefontaine, La Ferté-Saint-Aubin (Droits réservés, source : GeneaNet)

Nécrople nationale Bellefontaine, La Ferté-Saint-Aubin
(Droits réservés, source : GeneaNet)

Chaque année, une commémoration officielle a lieu au mois de juin, en souvenir du massacre de 29 jeunes hommes, à la ferme de By.